Hyper-Automatisation : Comment réussir la mise en place de sa stratégie ?

L’hyper-automatisation est l’une des tendances technologiques majeures depuis plusieurs années. Selon Gartner, « Le marché des logiciels permettant l’hyper-automatisation atteindra près de 860 milliards de dollars d’ici 2025. » De nombreuses entreprises hésitent à prendre des risques lorsqu’elles sont confrontées au défi de mettre en œuvre une stratégie d’hyper-automatisation.

Les conditions à réunir pour une hyper-automatisation optimale

La mise en place d’une stratégie d’hyper-automatisation a un impact important sur l’ensemble de l’entreprise. Pour aller au-delà des initiatives d’automatisation locales, la stratégie doit être pensée de manière transversale et globale.

Pour cela, la démarche d’hyper-automatisation doit s’appuyer sur un accompagnement fort au sein de l’entreprise. Toutes les parties prenantes doivent être conscientes des opportunités et des défis que présente cette approche.

Il faut aussi rappeler que la mise en place de l’hyper-automatisation doit pouvoir atteindre des objectifs clairs et prédéfinis.

Les objectifs peuvent être liés à la réduction des coûts, par exemple en automatisant les tâches de supervision et la gestion de l’infrastructure SI, ou à l’amélioration de l’expérience client en mettant en place des systèmes de gestion automatisés. Demandes clients courantes et récurrentes.

La définition d’objectifs spécifiques est ensuite déclinée spécifiquement pour chaque projet d’automatisation, ce qui facilite la mesure du ROI du projet et le maintien de l’engagement des parties prenantes.

Une fois les objectifs définis, le choix du premier cas d’utilisation est une décision importante. Des cas d’usage à forte valeur ajoutée et exécutables rapidement démontreront l’intérêt de cette approche.

Un dernier aspect est également important avant de se lancer dans l’aventure de l’hyper-automatisation : l’aspect technique. Il comprend l’adaptation des solutions d’hyper-automatisation sélectionnées à l’environnement technologique actuel de l’entreprise.

Il est important d’évaluer la compatibilité de la technologie existante de l’entreprise avec la solution d’hyper-automatisation choisie.

Une fois la stratégie enclenchée…

Pour limiter les risques, la mise en œuvre d’un projet doit atteindre la conformité et la sécurité « by design ». La redéfinition des processus en fin de projet pour répondre aux contraintes réglementaires, ou la refonte de l’architecture nécessaire pour pallier les failles de sécurité, auront un impact significatif sur le ROI du projet et le succès de la démarche.

Dans ce contexte, la mise en place de processus d’intégration continue et de tests rigoureux permettent d’assurer la qualité des résultats. Au fur et à mesure que les processus automatisés progressent, ils peuvent rapidement devenir complexes. Il est donc important d’assurer la qualité et le bon fonctionnement du processus.

De plus, la gestion du changement sera également un élément clé du processus. L’automatisation des processus métier a amené certains employés à se méfier et à craindre d’être remplacés. Un accompagnement et un programme de formation adapté sont indispensables.

Au final, aussi fiable que soit la technologie d’hyper-automatisation, aucune solution n’est infaillible. Les processus critiques doivent avoir un plan de sauvegarde pour les exécuter en cas de panne du système. Des plans de crise et de reprise de processus sont nécessaires.

Il est également important de surveiller régulièrement la santé des processus de supervision et de mettre à jour les processus précédemment automatisés.

La prise en compte de ces points clés permettra aux entreprises de démarrer leurs processus hyper-automatisés et de rester concentrées sur leurs objectifs tout en gardant la direction et les employés engagés.

(Via journaldunet.com)

Retrouvez plus d’articles sur notre blog.

Vous pouvez lire aussi...

Actualités
Nicolas Honorin

Les perceptions et attentes autour du FinOps

Le CRiP et TNP Consultants ont mené une enquête auprès d’une quarantaine d’entreprises et organisations publiques pour mieux comprendre leurs attentes, les impacts de la mise en œuvre d’une structure FinOps, et les résultats obtenus.

Read More »
Actualités
Nicolas Honorin

Intégration et déploiement d’infrastructures et d’applications de bout en bout chez Dassault Aviation

Dassault Aviation a mis en oeuvre diverses initiatives concourant à la démarche DevOps : mise en place d’une usine logicielle, automatisation des déploiements, automatisation de l’infrastructure, Infrastructure as Code, API management et CMDB. La coordination de ces initiatives est assurée par un groupe de travail « DevOps » fonctionnant en mode « communauté ».

Read More »

SPÉCIALISTES DE LA PRODUCTION IT

Nos domaines d'expertise

Guides et ressources gratuits

Sur le blog Adelius, vous retrouverez un ensemble de ressources gratuites et de vidéos pédagogiques qui vous feront prendre de l'avance sur la gestion des nouvelles opérations Cloud.

Exploitez-vous pleinement
votre Control-M
?

Identifiez simplement comment vous pourriez mieux exploiter votre ordonnanceur en utilisant le quiz de maturité Adelius Control-M :

  • 4 minutes
  • 10 questions
  • Résultats immédiats
  • Gratuit

Test en ligne gratuit, sans engagement.